Découvrez l'histoire du Krog E Barz et des langoustiers.

EN

Histoire langoustier

Le langoustier est considéré comme l’un des plus élégants bateaux de travail à la voile.

Fin et toilé, il est taillé plus pour la course que pour la charge.
Sans aucun doute c’est un excellent marcheur.

Ce n’est pas sa capacité de charge qui intéresse l’équipage mais sa vitesse car il doit ramener de très loin et le plus vite possible ses crustacés vivants.

En effet son rayon d'action l’amène quotidiennement vers le Nord-Finistère, Le Conquet, les Scilly puis le Sud-Bretagne, le golfe de Gascogne et le Portugal ; on le verra jusqu’en Mauritanie.

Dans le domaine de la pêche à la langouste, les marins de Loguivy auront été les précurseurs.
Dès 1860, ils sillonnent les eaux de la Manche et de l’Atlantique à la recherche des bancs de ce crustacé apprécié.

Le développement de cette pêche est dynamisé par l’installation, vers 1900, du mareyeur Van Houlen qui installe sur le port d’importants viviers.

Avant 1914, l’apogée de la pêche de la langouste à la voile,
le port arme une flottille d’une cinquantaine de bocqs qui vaut au port une belle renommée.

En armant en dundee (2ième mât à l'arrière, dénommé tape-cul) des bateaux plus grands,
les Camarétois prennent le relais et poussent jusque sur les côtes africaines.
Ces voiliers disparaissent à la fin de la seconde guerre mondiale.